Parking

Investissement parking : quelle rentabilité pour ce genre de projets ?

0
rentabilite parking

Le monde moderne d'aujourd'hui fait que tout le monde ou presque circule en automobiles la plupart du temps. Il n'y a que les plus écolos ou les gens qui n'en ont pas les moyens qui sont exempts de cette description.

L'automobile sert désormais à tous les déplacements : aller au travail, faire ses courses, se promener, rendre visite à quelqu'un et la liste est encore bien trop longue pour la finir. Ceci étant dit, il faut bien que les automobiles puissent stationner quelque part. 

On peut très bien garer son véhicule sur le bord de la route lorsque ceci est autorisé, mais lorsqu'il s'agit de lieux où se rendent de nombreuses personnes, comme un hôtel ou encore un centre commercial, il devient indispensable d'aménager des aires de stationnements, que l'on appelle par l'anglicisme "parking".  

Compte tenu des nombreux véhicules circulants en France à cette époque, le parking apparaît comme étant un business rentable, mais qu'en est-il en réalité ?

Comment est élaborée une aire de stationnement ? 

Ces parkings sont généralement des aires louées par des particuliers afin de les dédier au stationnement des véhicules, en prélevant une taxe sur ceux qui viennent s'y garer. Cette taxe peut-être fixe, ou peut varier, généralement sous deux critères :

  • Le temps : plus vous laissez votre véhicule stationné longtemps, plus le montant de la taxe prélevée augmentera.
  • Le type de véhicule : plus votre véhicule prend d'espace, plus vous devrez payer cher. Ce paramètre est toutefois, assez rare, puisque de manière générale, les parkings disposent de surfaces qui délimitent une place de stationnement assez grande et donc, peu importe que vous y gariez une moto ou un camion, c'est la place en entier qui sera taxée.

Les avantages de l'investissement dans un parking

Investir dans des appartements semble être le type d'investissements immobiliers le plus rentable qui soit et pourtant, la réalité peut différer de cette idée reçue dans certains cas de figure. rentabilite parking

En effet, les charges liées à l'acquisition d'un ou de plusieurs appartements sont souvent lourdes à supporter, que ce soit d'un point de vue purement financier (les impôts à payer pour chaque appartement), l'entretien requis, les lois relatives à ce type de biens immobiliers ou d'autres critères encore. Acquérir un parking est à l'inverse bien, plus léger comme investissement immobilier, de sorte qu'il présente les avantages suivants :

  • Conditions de signature d'un bail très souples (il peut même être conclu oralement, même si nous vous recommandons vivement de le faire par écrit).
  • Pas de durée à spécifier de manière obligatoire dans le contrat.
  • Des impôts à des coûts beaucoup plus acceptables que d'autres types d'investissements immobiliers et soumis à des avantages intéressants. Par exemple, pour des revenus de 15 000 euros ou moins par an, vous bénéficiez d'un abattement de 30%.
  • Des coûts d'entretien faibles, quasi inexistants.

Les privilèges cités ci-dessus, sont d'une grande valeur et sont susceptibles d'en convaincre plus d'un. En effet, ce type d'investissements permet de se libérer de beaucoup de contraintes que l'on retrouve dans d'autres et que certains ne peuvent littéralement plus supporter.

Comment choisir sa place de parking ? 

Afin de bénéficier pleinement des avantages d'un investissement dans un parking et de maximiser les gains, il est important de bien choisir le lieu où se situera votre futur bien immobilier. Pour ce faire, il vous faudra impérativement concilier deux choses, à savoir d'une part le prix d'investissement dont vous devrez vous acquitter et d'autre part, les promesses tenues par ce dernier, c'est à dire le potentiel de votre parking en matière de sollicitation par les clients. 

Acheter ou louer une aire de stationnement en plein centre de Paris ou d'autres grandes villes de France sera assez cher et ne correspondra pas au budget de tout le monde, il faudra donc évaluer la place de parking que vous choisirez selon vos moyens. 

Si votre budget vous permet d'investir dans une place prestigieuse, n'hésitez pas à le faire, les rendements n'en seront que plus grands. Pour les budgets moins importants, il va falloir tenir compte de certains critères afin d'influencer au mieux le rapport qualité/prix de la place de parking. 

Les lieux à éviter dans le cadre de l'investissement dans un parking

Tout d'abord, il convient d'éviter tous les lieux à proximité de parkings gratuits. L'un des meilleurs exemples sont les centres commerciaux qui disposent de places de parking gratuites pour les clients. Investir dans une zone proche de celle-ci équivaut à courir à sa perte. rentabilite parking

Il en est de même pour tous les secteurs se trouvant à proximité de transports en commun, comme les tramways, les aires de taxi, les terminus de bus, etc, qui attirent beaucoup plus les personnes qui ne disposent pas de véhicules. 

Les lieux à privilégier pour un parking

Votre attention devra se porter sur le centre ville plutôt que sur la périphérie, car c'est là que le business des parkings marche le mieux, ce n'est plus à démontrer. La place de votre parking doit répondre à certains critères en terme de surface, qui idéalement, seraient les suivantes : 3 mètres de largeur et 5 mètres de longueur. Si votre parking contient plusieurs places, adaptez chacune d'entre elles selon ces mesures.

Ensuite, il suffit de se mettre à la place du potentiel locataire, quelle est la priorité de ce dernier lorsqu'il cherche à louer une place de parking ? La sécurité, bien évidemment. Choisissez donc, de préférence, des parkings couverts, comme ceux situés dans des sous-sols. Si l'entrée de votre parking pouvait contenir une barrière de sécurité à l'entrée, ce serait idéal. 

Mais avant toute chose, il est absolument impératif de choisir un lieu qui n'est pas connu pour sa dangerosité ou son exposition élevée au vol ou au banditisme de manière générale, sans quoi, votre investissement n'aura aucune chance de fleurir un jour.

Le contrat de location d'un parking

Il faut d'abord se mettre au parfum des circonstances de signature d'un bail en vue de la location d'un parking, avant de s'y lancer directement et de signer un bail dans lequel vous serez perdant. Vous devrez souligner, dans le contrat qui sera le votre et en accord avec le locataire, certaines précisions relatives à la location dans un contrat. Voyons voir lesquelles :

La localisation du parking

Avant toute chose, il est important de préciser méticuleusement l'adresse où se situe le parking en question, les différents moyens dont il dispose (barrière, badge, carte magnétique, etc), de son adresse exacte et de la surface qui est la sienne. Cela vous évitera tout malentendu avec le client.

La durée du contrat

Comme nous l'avons dit, il est possible de ne pas fixer de durée de contrat dans le cadre de la location d'un parking, auquel cas, il faudra la noter comme libre. Toutefois, il est possible de fixer une durée déterminée et si vous le souhaitez, renouvelable par reconduction tacite, c'est à dire, si aucune des deux parties ne manifeste la volonté de rompre le bail, ce dernier est automatiquement renouvelé.

Le prix du loyer

Le montant relatif au loyer mensuel que vous devrez toucher est fixé librement par négociation entre vous et le locataire. Notez que le loyer peut être assujetti à la TVA à un taux de 20% si le loueur dispose d'un chiffre d'affaires supérieur à 33 200 euros. Dans ce cas, il faudra préciser si le montant du loyer est HT ou TTC.

L'assurance du parking

Vous devez préciser les détails au sujet de l'assurance du parking. Il est obligatoire d'assurer un parking, sans cela, le contrat ne pourra être validé.rentabilite parking

La rentabilité d'un investissement dans un parking 

Calculer la rentabilité de son investissement sur parking nécessite de prendre en compte un certain nombre de calculs. Tout d'abord, il est judicieux de différencier le bénéfice brut du bénéfice net. Le bénéfice brut est calculé en divisant la somme des revenus empochés dans l'année par le prix d'achat ou de location du parking + les frais de notaire. 

Le bénéfice net est similaire à ceci près qu'on diminue des revenus empochés les charges nécessaires à l'entretien du parking. Comme dans le cas d'un parking, ces derniers sont presque négligeables, il en résulte que les bénéfices bruts sont souvent très proches des bénéfices nets. 

Les bénéfices annuels bruts d'un investissement en parking vont beaucoup varier en fonction de la qualité de l'endroit choisi et du prix négocié. Globalement, ils sont estimés entre 12 à 13,5% pour un bon choix d'investissement, contre une moyenne de 6% pour un appartement. 

La rentabilité d'un parking est donc particulièrement intéressante, surtout compte tenu des autres avantages qu'il offre par rapport aux autres investissements immobiliers. En résumé, choisir une place à acheter ou louer pour en faire un parking n'est pas une chose aisée. 

Dans la mesure où l'endroit doit être sécurisé, propice à la sollicitation de places de parking et le prix doit être négocié de manière à maximiser les bénéfices du point de vue de l'investisseur. Toutefois, cela reste un business plus rentable et moins fatiguant que l'acquisition et l'entretien d'un appartement, alors pourquoi ne pas se lancer ?

Est-ce vraiment rentable d’investir dans un garage ou un parking ?

Previous article

Tout savoir sur le bail dédié à la location meublée

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *