Investissement immobilier

Quels travaux de rénovation énergétique entreprendre ?

0
Si vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique à votre logement, il convient d’abord de les planifier dans le bon ordre. Nous avons énuméré pour vous quelques conseils et travaux qui vous permettront d’effectuer des économies d’énergie à votre logement.

Une bonne expertise

Vous ne devez surtout pas oublier que chaque chantier de rénovation énergétique est unique. C’est pour cette raison qu’il convient au préalable d’effectuer une bonne expertise, afin de déterminer les points forts et faibles du logement. Cette dernière vous délivrera des informations utiles pour mener à bien votre rénovation énergétique. Vous aurez ainsi une idée précise de l’état et du potentiel énergétique du logement. Vous pouvez solliciter les services d’une entreprise spécialisée pour réaliser cette expertise.

Réorganiser son espace

Il est en effet important de procéder à l’organisation des pièces du logement, afin de tirer au maximum profit des « espaces tampons », qui vont protéger certaines pièces « sensibles » de la maison du froid et du chaud. Ainsi, les pièces de services (couloirs, garage, etc.) devront être situées au nord, tandis que les pièces de vie, qui affichent le plus de besoins de chauffage et de lumière devront être situées au sud. Les pièces « de nuit » quant à elles, chauffées par intermittence ou de façon modérée pourront se situer en position intermédiaire. Réétudier l’organisation de l’espace intérieure de votre logement peut demander les services d’un architecte.

Effectuer des travaux d’isolation

Après l’étape de la réorganisation de l’espace, il convient d’effectuer des travaux d’isolation. Ces travaux sont en effet prioritaires si vous souhaitez bénéficier d’une rénovation énergétique efficace. Selon L’ADEME (agence de la maîtrise de l’énergie), une isolation performante peut réduire jusqu’à 60 %, voire plus sur la consommation d’énergie d’un habitat. Ainsi, une isolation bien faite, performante et hermétique à l’air (fenêtres, murs, plancher, toit), effectuée avec des matériaux de qualité et performants est une assurance que vous bénéficierez d’un habitat économe en chauffage, et qui demeure frais l’été. Il convient d’opter pour une isolation par l’extérieur. L’audit thermique réalisé en amont vous renseignera sur le poste à privilégier (fenêtre, mur, toit). Une autre forme d’isolation souvent peu exploitée et méconnue reste le calorifugeage. Ces travaux d’isolation de tuyauterie de chauffage concernent particulièrement les copropriétés avec les tuyaux de chauffage souvent installés dans la cave. Ainsi ces tuyaux conservés dans un espace frais peuvent refroidir l’eau chaude qui passe et qui est censée revenir chez vous.

La ventilation et le système de chauffage

Pour éviter de faire face à des soucis de renouvellement de l’air, de qualité de l’air intérieur et d’évacuation de l’humidité, il convient de programmer des travaux de ventilation à la suite des travaux d’isolation. Pour ce faire, il convient d’installer un système VMC (ventilation mécanique contrôlée).
Après la ventilation, il convient de penser au remplacement du système de chauffage. Il est important d’opter pour des systèmes performants à l’exemple des chaudières à condensation, surtout si vous souhaitez recourir à de l’énergie fossile. Vous pouvez également opter pour les chaudières à « ventouse », qui consomment 4 à 5 % de combustible en moins.

Une location meublée pour les jeunes couples

Previous article

Où trouver un appartement en sécurité à Orly ?

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *