Les nouvelles règles hypothécaires démystifiées

Les règles hypothécaires sont entrées en vigueur depuis le mois de janvier 2018. Ainsi, beaucoup d’emprunteurs se demandent si ces règles vont avoir un impact sur eux. Rappelons que les règles hypothécaires ont subi beaucoup de modifications de la part du gouvernement fédéral au cours des années précédentes. Cette fois, les modifications s’attaquent principalement aux prêts conventionnels. En effet, ces derniers sont soumis à un test de résistance ou test de simulation de crise. Faisons le point.

Les règles touchant les prêts conventionnels

Les règles qui ont entré en vigueur le janvier dernier concernent beaucoup les prêts conventionnels. Dorénavant, même les emprunteurs ayant une mise de fonds de 20 % au minimum et dont le ratio de prêt est inférieur ou égal à 80 % seront obligés de se qualifier avec un taux d’intérêt réel de 2 %. En d’autres termes, cela signifie que 2 % seront ajoutés aux taux hypothécaires. Les taux hypothécaires varient souvent autour de 2,94 à 3,34 % d’après les institutions financières. Cependant, ce taux d’intérêt est gonflé et du coup ne sera pas celui qui sera appliqué au prêt hypothécaire d’origine. Le seul inconvénient, c’est que ce changement réduit la capacité d’emprunt des demandeurs de prêts. Résultat : de nombreux consommateurs devront revoir leurs besoins et se rabattre sur les priorités qui nécessitent moins de frais. Certains ne pourront même pas bénéficier d’un prêt hypothécaire conventionnel.

Qui est concerné ?

Ces nouvelles règles hypothécaires touchent principalement les personnes qui souhaitent avoir de nouveaux prêts hypothécaires ou obtenir des financements pour leur projet. Cependant, les renouvellements hypothécaires ne sont pas concernés. Les consommateurs souhaitant changer d’établissement financier devront également se qualifier avec un taux d’intérêt réel de 2 %. Ces règles ne sont pas mises en place dans le but d’empêcher au consommateur de posséder une maison, mais plutôt de le protéger d’une réalité traumatisante. Vous pourrez avoir une protection pour un condo Rive-Nord par exemple.

La hausse des taux d’intérêt ne connaitra pas un ralentissement

La construction des copropriétés devrait globalement augmenter cette année en raison des conditions du marché et de nouvelles améliorations, selon les spécialistes. Cependant, la remontée des taux et les règles hypothécaires devenues plus strictes pour les nouveaux demandeurs de prêt pourraient sans doute refroidir la demande dans ce secteur. Obtenir un prêt hypothécaire est devenu plus compliqué. Cela permettra aux consommateurs de moins hypothéquer leur bien, et par conséquent, de moins en perdre. Si les prêts sont trop accessibles, les demandes seront nombreuses et les pertes de bien s’ensuivront, puisque certains demandeurs de prêt n’auront pas la possibilité de rembourser totalement leur dette. Résultat : il perd leur maison. Au Québec, la situation est plus différente que l’autre région, puisque les marchés sont en léger surplus. On peut alors dire que les règles hypothécaires ont peu affecté Québec. La rapidité de la hausse des prix dans la province s’explique par l’accélération en métropole. Au cours des prochains trimestres, les consommateurs devront anticiper des hausses graduelles des taux directeurs de la banque centrale. Les couts d’emprunt seront beaucoup plus élevés.

0 Commentaires
0 J'aimes
Article précédent : Les évolutions numériques du prêt hypothécaireArticle suivant : Le marché du bien immobilier neuf

Articles similaires

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos

Issu d'un cursus littéraire, j'ai voulu allier ma passion de l'écriture avec mon métier prenant d'agent immobilier sur Toulouse. Vous souhaitez me confier un bien ? contactez-moi !

Derniers articles
Sites à consulter
Calendrier
décembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Vous souhaitez réaliser des travaux ? Découvrez ce simulateur d'aides financières : https://www.samse.fr/guide-aides-financieres