Le marché du bien immobilier neuf

L’année 2017 a été fructueuse pour le marché du bien immobilier neuf. Les réservations ont beaucoup augmenté par rapport à celles de 2016 (2016 = 127.185 contre 2017 = 129.817), confirme la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers). Les ménages ayant occupé pendant deux ans un domicile qui ne leur appartient pas, peuvent prévoir de l’acheter grâce au PTZ ou prêt à taux zéro. Toutefois, il faut faire vite car les offres tendent à diminuer et les prix augmentent peu à peu, surtout en Île-de-France. Ainsi, l’on se pose la question sur l’évolution du marché de l’immobilier neuf en 2018.

À propos des ventes

Comparé au premier trimestre de l’année 2017, les ventes d’immobilier neuf aux particuliers ont légèrement baissées en 2018 (-9,4%). Même si elles sont en baisse, les 25.826 ventes enregistrées sont beaucoup mieux que celles enregistrées en 2016, en 2015 et en 2014, sur les mêmes périodes. L’on peut alors déduire qu’il y a toujours de demandes, dont celles qui sont soutenues par des aides financières et des taux bas comme le PTZ ou Pinel toujours valables en 2018.

Zoom sur la mise en vente

Plus de 24.500 résidences ont été mises en vente au cours des trois premiers mois 2018. Ce qui est relativement bas par rapport à l’année précédente. Selon la FPI, cette baisse est due au fait que la reconstitution de l’offre est assez contrainte dans certaines régions telles que Lyon, les Alpes ou encore l’Île-de-France. Pour quelle raison ? Dans ces villes, les terrains sont rares, les autorisations d’urbanisme sont difficiles à obtenir et bâtir un immobilier est devenu très complexe.

Les offres et les prix

Vers la fin du premier trimestre de cette année, le nombre des logements neufs en vente a progressé de 7,2% à l’espace d’un an. Ce qui est avantageux car cela permet aux acheteurs de bien choisir. Le taux est encore plus élevé dans certaines zones comme l’Occitanie-Méditerranée, Lyon, les Hauts-de-France et la Nouvelle-Aquitaine. Dans le sud de la France, un programme immobilier neuf à Perpignan est en cours et la plupart des bâtiments seront disponibles qu’en 2019 ou en 2020. Pour ce qui est du prix en matière de logement neuf, le mètre carré était à 4.190 € au début de l’année 2017 contre 4.314 € en fin mars 2018.

Face à cette forte demande, le prix des logements neufs ne cesse d’augmenter même si le pouvoir d’achat des clients n’est pas à la hauteur. Les promoteurs se doivent alors de tout inclure dans le coût pour veiller aux acheteurs.

0 Commentaires
0 J'aimes
Article précédent : Les nouvelles règles hypothécaires démystifiées

Articles similaires

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos

Issu d'un cursus littéraire, j'ai voulu allier ma passion de l'écriture avec mon métier prenant d'agent immobilier sur Toulouse. Vous souhaitez me confier un bien ? contactez-moi !

Derniers articles
Sites à consulter
Calendrier
décembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Vous souhaitez réaliser des travaux ? Découvrez ce simulateur d'aides financières : https://www.samse.fr/guide-aides-financieres