Colocation

Les clés pour investir intelligemment dans une colocation !

0

L’investissement dans l'immobilier est une affaire délicate qui demande toujours réflexion avant de passer à l’acte. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte, entre l’ancienneté et l’état du logement, sa localisation mais aussi son architecture, il y a de quoi donner du fil à retordre pour faire un parfait investissement. L’investissement dans la colocation connaît un réel essor de nos jours et il est important de connaître toutes les ficelles pour investir son argent intelligemment. Vous souhaitez investir dans une colocation ? Parfait. Suivez notre guide pratique !

 

Pourquoi investir dans une colocation ?

En investissant dans une colocation, vous bénéficiez en premier lieu de la propriété d’un logement qui est non seulement plus grand, mais aussi moins cher qu’un studio. Quant au loyer, vous disposez d’un bail d’une année qui vous permet de gérer votre location. De plus, le rendement brut est optimal, vous êtes donc gagnant sur toute la ligne ! Et si vous souhaitez maximiser vos gains, vous pouvez opter pour la location meublée qui vous permettra de bénéficier d'avantages fiscaux intéressants. Avec la colocation, vous pouvez obtenir jusqu'à 10 à 20% de rentabilité.

Les avantages d’un investissement en colocation

Vous hésitez toujours à vous lancer dans l’investissement dans une coloc ? Voici quelques avantages qui vous feront changer d’avis :

  • La garantie de percevoir votre loyer.

  • Investissement rentable.

  • Loyer plus rentable.

  • Vous ne chômez pas.

  • Excellente source de revenus passifs.

Tout d’abord, investir dans une location et une colocation sont deux choses différentes. Le premier souci est le paiement du loyer. Si vous avez affaire à un locataire peu ponctuel pour le règlement des dettes, la situation devient tout de suite délicate et le seul fait de percevoir son dû devient un problème. Avec des colocataires, vous ne risquez pas de tomber dans ce problème. Les colocataires s’unissent sur un commun accord pour régler le loyer pour une colocation saine. Chacun d’entre eux s’assurera d’apporter sa part en temps voulu. Partant sur cette base de solidarité, vous êtes sûr de percevoir vos loyers.
Ensuite, l'investissement dans une colocation est toujours plus rentable. Pourquoi ? Simplement parce que le prix du mètre carré dans un T4 est moins cher. Et comme la colocation se fait à plusieurs, il est très peu probable que ces locataires cohabitent dans un petit studio, surtout si ceux-là sont nombreux. Ils se tourneront certainement vers un T4 ou un T3, et c’est exactement ce que vous proposerez. Même chose pour le loyer en question, plus rentable en colocation qu’en location classique. Puisque vous pouvez augmenter le prix du loyer et louer votre bien plus cher, les pertes mensuelles seront largement compensées et voici comment vous touchez de réels bénéfices !

Enfin, sachez que votre logement sera rarement vide et, quand il lui arrive de l’être c’est pour un très court moment. Les colocataires courent les rues. Qu’ils soient étudiants, amis, en concubinage ou en famille, il y aura toujours des personnes à la recherche d’un logement pour habiter à plusieurs et se partager les frais, généralement élevés.D'ailleurs, si l’un d’entre eux pensait à se retirer, un remplaçant sera vite trouvé pour amorcer les coûts.  

Enfin, vous pouvez obtenir un prêt immobilier auprès de la banque, du moment que vous prouvez votre aptitude à rembourser votre crédit. Vous toucherez votre loyer dès les premiers mois. Si le prix est conséquent, votre loyer pourra amortir les remboursements du crédit et vous voilà gagnant.

L’avantage fiscal d’une colocation

Si vous mettez votre logement à louer en meublé, vous bénéficiez d’un statut de loueur meublé non professionnel, le LMNP. Ce dernier vous confère pas mal d’avantages, à commencer par la défiscalisation et ce, par la conversion de vos revenus fonciers en bénéfices industriels et commerciaux BIC. Ainsi, votre colocation suivra un régime micro-BIC. Donc, si votre revenu annuel ne dépasse pas le seuil indiqué, cela vous octroie un forfait de 50% . Pas mal non ?

Comment investir dans une colocation ?

Plusieurs éléments sont à considérer et qui sont les suivants :

Définir ses locataires

Avant de proposer un produit, il est très important de savoir à qui vous vous adressez pour satisfaire vos clients. Tout d’abord, il n’y a pas que les étudiants ou les jeunes qui sont à la recherche d’un appart. Les personnes âgées, les jeunes actifs et même certaines familles optent pour la vie en colocation. La raison est simple : les loyers sont de plus en plus élevés et certains sont contraints de trouver des moyens pour réduire les frais. Particulièrement en cette période de pandémie durant laquelle la crise économique bat son plein et le chômage est continuellement à la hausse. D’ailleurs c’est facile à imaginer : comptez 500 euros par mois pour un simple studio à Paris, ville où les étudiants trouvent leur bonheur puisque le lieu est stratégique mais généralement près de leur université ou sinon, des stations de métro et autres moyens de transport. Les étudiants disposant d’un budget très faible, ils n’hésiteront pas à se partager le loyer pour bénéficier de tous ces points positifs. Pareil pour les jeunes actifs, dont les journées sont rythmées par les déplacements et les soirées tournant autour du divertissement et de la détente. Les personnes âgées, généralement à la retraite, seront ravies de bénéficier d’un large espace de vie pour une somme modique. A vous donc de savoir à qui vous avez affaire.

Dans quelles villes investir pour une colocation ?

Sans hésiter, Paris est le premier choix pour un logement de colocation. Premièrement parce que c’est la capitale du pays et les activités y sont nombreuses : théâtres, cinémas, musées, rencontres, bref, on ne risque pas de s’ennuyer. Le monde de l’emploi est très actif dans cette ville ce qui arrange les travailleurs.

Mais si Paris est un excellent choix, c’est aussi parce qu'elle grouille d’étudiants venus de partout. De ce fait, vu tous les avantages qu’offre cette ville, il vous est très facile de fixer un loyer élevé puisque c’est mérité ! Rappelons qu’un studio fait dans les 500 euros par mois. 

Vous pouvez aussi vous diriger vers Marseille, Toulouse, Lyon, Montpellier, Grenoble, Strasbourg. Bref, de grandes villes qui attirent beaucoup de monde. Le marché immobilier fonctionne tout aussi bien sur les villes comme Marseille, Bretagne et Saint-Etienne, tout dépendra de vos cibles. Veillez à toujours assurer les paramètres clés : les études et l’emploi. 

Attention, fixer la ville est un bon début mais ça n’est pas gagné. Il faudra aussi choisir le quartier : quartier branché ou plutôt calme, encore une fois il sera question des locataires ciblés. Renseignez-vous donc bien sur les quartiers de la ville choisie. Sur Paris par exemple, cherchez du côté du 15ème et 18ème arrondissements qui renferment des quartiers intéressants.

Quel type de logement choisir pour une colocation ?

Les colocataires sont très rarement en famille et il est naturel qu’ils aient besoin de leur espace personnel. Prévoyez une chambre pour chaque occupant et une salle de séjour commune. A la friends quoi !

Si vous en avez les moyens, vous pouvez investir dans un bien plus confortable qu’un appartement : un duplex, spacieux et avec de nombreuses chambres qui seront aménagées intelligemment. Vos prix seront plus élevés et vous ferez des bénéfices plus conséquents. 

Si vous possédez un statut LMNP, la tâche d’aménagement vous reviendra à vous et vous pourrez équiper votre bien selon les besoins de vos futurs occupants : vous pouvez installer une Play Station, une bibliothèque, un bureau, un tapis roulant, une table de ping-pong, à vous de voir.

Les fournitures nécessaires pour votre logement

Naturellement, vous devrez fournir un minimum de confort et d’équipements à vos locataires pour que votre affaire fonctionne. Vous devez donc munir votre logement des outils rudimentaires, tels que : 

  • La literie, à savoir oreillers, couettes, couvertures et draps éventuellement. 

  • Un réfrigérateur et un congélateur. 

  • Un four micro-onde. 

  • Une plaque de cuisson et une bouilloire.

  • De la vaisselle et des ustensiles de cuisine. Balai et autre matériel pour faire le ménage. 

  • Une table et des chaises. 

D’autres équipements seraient aussi les bienvenus et vous permettraient d’augmenter le prix du loyer, comme une machine à laver et pourquoi pas un sèche-linge si vous pouvez vous le permettre. Un sèche-cheveux. Un fer à repasser. Un canapé. Un placard. Des étagères ou une bibliothèque. etc. En gros, tout ce qu’il faut pour une location classique, à la différence qu’ici, la rentabilité est plus importante.

Les paramètres à considérer dans une colocation

Naturellement, on ne place pas son argent dans un projet sans savoir à quoi cela nous engage. Avant tout investissement, il est impératif de considérer certains paramètres pour mener à bien votre opération. Si vous souhaitez investir dans une colocation, vous devez vérifier les éléments suivants :

  • La rotation des locataires de votre logement, particulièrement chez les étudiants et les jeunes.

  • Des procédés administratifs à effectuer quand il y a un changement d’occupant ou un remplacement.

  • Le revenu qui n’est pas très passif en comparaison avec une location classique.

 

Tout savoir sur la loi des places pour les handicapés dans un parking privé

Previous article

Ce qu’a changé la loi Alur dans le statut de la colocation

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Colocation