Immeuble de rapport

Investissement immobilier : l’utilité de la SCI

0

Les investissements immobiliers sont l'un des business les plus sûrs qu'il puisse y avoir en termes de rente d'argent, à condition que l'on procède de la bonne manière. Malheureusement, toutes les personnes ne peuvent pas se lancer dans de tels projets, surtout si ceux-ci sont d'une grande attente, en raison de leur coût.

 Nous découvrirons dans cet articles les détails de la société civile immobilière, les différentes utilisations qui peuvent en être faites, ainsi que les procédures à adopter afin d'y accéder.

Qu'est-ce qu'une société civile immobilière ? 

 Comme vous le savez tous, le prix de l'immobilier est cher, et les personnes d'ordre social, disons modeste, ne peuvent pas s'en approcher. Pour pallier à cela, la

République a mis en place un système économique que l'on appelle les sociétés civiles immobilières, qui permettront, même s'il ne s'agit pas là de leur unique utilité, aux personnes moins riches de prétendre à des investissements plus grands

La société civile immobilière désigne dans le droit français une forme de société dans laquelle plusieurs personnes, physiques ou morales, peuvent détenir collectivement un ou plusieurs biens immobiliers. Chacun des associés possède des parts biens précises, établies selon leur participation financière à l'acquisition du bien. 

bien immobilier

 Ces derniers, par l'établissement d'un vote, désignent un ou plusieurs représentants en leur attribuant leurs tâches et en fixant les limites de leur pouvoir. Il faut toutefois savoir que ce n'est pas toujours ainsi, notamment dans le cas où un des associés était auparavant le seul gérant du ou des bien immobiliers, ce sera alors  à lui de fixer préalablement les règles. 

Les types de sociétés civiles immobilières

Il est possible de monter des sociétés civiles immobilières pour plusieurs buts différents. Au total, on dénombre 3 types de SCI qu'il est possible d'utiliser au regard du droit français. Certaines seront intéressantes en vue d'un investissement, d'autres beaucoup moins.

La société civile immobilière de location 

C'est le type de société par excellence pour les investissements à titre locatif. La SCI de location permet d'assembler des associés en vue de l'acquisition d'un bien immobilier et de le soumettre à la location, en se répartissant les bénéfices selon les quote parts fixées dans les statuts lors de la création de l'entreprise.

La société civile immobilière de construction vente

Ce type de SCI est également idéal en vue d'un investissement. Cette fois, la finalité du projet n'est pas locative, mais consiste à acheter communément un terrain et financer sa construction, afin de mettre la bâtisse directement à la vente.

Une fois cette dernière  réalisée,la SCI est dissoute, sauf en cas d'apparition d'un autre projet du même type, avec les mêmes associés. Rappelons que l'achat du terrain et la construction du bien immobilier sont obligatoires, et que le droit n'accordant pas aux SCI l'activité commerciale, il est impossible d'acheter un bien immobilier pour le revendre. 

La société civile immobilière familiale  

Ici, le but est plutôt d'assurer la bonne transmission du patrimoine envers les générations qui suivent le propriétaire, et les faire participer à la gestion du ou des biens immobiliers de la famille. Du point de vue de l'investissement, ce type de SCI est complètement inintéressant, nous ne nous attarderons par conséquent pas dessus

En quoi la SCI peut-elle servir l'investisseur ? 

La question de savoir pourquoi un investisseur devrait souscrire à une SCI possède une réponse assez simple. Dans le cas où ce dernier n'a pas la capacité de financer un projet immobilier qui lui donne envie, s'organiser avec d'autres associés, afin d'obtenir un capital en mesure de réaliser cet objectif peut être une bonne alternative. C'est ici tout l'utilité de la SCI, lorsque l'on se place du point de vue de l'investissement.

Immeuble de rapport à vendre avec forte rentabilité : comment faire ?

Previous article

Amortissement immobilier SCI : détails sur ce régime fiscal

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *